In A Gadda Da Vida (1968)

Publié le par ragnarock93

Véritable perle de Rock Psychédélique, cet album, 1 ans après le "Summer of Love" de 1967 mélange à la fois des influences Orientales, et Pop Rock pour un cocktail détonnant. C'est aussi l'avènement d'un genre nouveau: le Heavy Métal, avec des groupes tels que Blue Cheer et son "Vincebus Eruptum" (1968) ou "Steppenwolf" (1968), voir "Journey to the Center of the Mind" (1968) des Amboy Dukes (dont le guitariste est Ted Nugent). On constate par ailleurs que cette année 1968 est une date charnière pour le genre... Ce groupe qui s'appel Iron Butterfly sortira un premier album intitulé "Heavy" (1968) puis se séparera de quelques membres pour obtenir la formation suivante: Avec le leader Doug Ingle au Clavier (ou orgue Hammond) et au chant, suivit de Erik Brann à la guitare, Lee Dorman à la basse, ainsi que de Ron Bushy à la batterie. Le disque sera vendu à 30 millions d'éxemplaires, et son succès sera majoritairement dû au morceau "In A Gadda Da Vida" qui dure 17 minutes, ce qui est rare pour une telle durée. Cette musique a aussi des accents de Rock Progressif et laisse place à une liberté instrumentale importante, telle l'enchaînement solo de guitare, solo de batterie, et solo d'orgue au milieu du tître. Enfin l'ensemble est assez homogène selon moi avec des titres très mélodieux, et véhiculant une gaieté propre au "Flower Power". Le son du groupe quand à lui n'est pas ce que je préfère dans le Rock, éssentiellement à cause de la guitare qui est trop dans les aigus. On sent aussi de la spontaneité dans leur jeux (le tître éponyme a été enregistré d'une prise). Pour finir, je conseil cet album à tout ceux qui recherche des sensations mystiques!!

 

In-A-Gadda-Da-Vida-copie-1.jpg

 

1. Most Anything You Want  (3:44)
2. Flowers And Beads  (3:09)
3. My Mirage  (4:55)
4. Termination  (2:53)
5. Are You Happy?  (4:29)
6. In A Gadda Da Vida  (17:02)

 


 

Publié dans Musiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article